GARGÄNTUA

Ven 15
BIO.

• Vade Techno Satanas • 

Attention, l’habit ne fait pas le moine. Ne vous fiez donc pas au look démoniaque de J4n D4rk et God3froy, car Gargäntua n’a musicalement pas grand-chose à voir avec un combo de black metal. Le duo orléanais propose en effet une techno chantée dans la langue de Rabelais. Par contre, la référence au satanisme trouve tout son sens à l’écoute des textes. Provocatrices, voire outrancières, les chansons de Gargäntua jouent avec le feu des enfers, comme dans un rituel d’exorcisme totalement hors de contrôle. Et c’est sur scène que l’univers de ces deux trublions prend toute sa dimension. Car avec eux, l’eau bénite a des effets psychotropes. Amen !